Menu Fermer

Le journal de la nature et pourquoi il est utile – Uncommon Path – An REI Co-op Publication

Lorsque j’ai besoin d’une pause dans la vie quotidienne, la nature ne me fait jamais défaut. Plus je m’enfonce dans la forêt, plus je me sens en paix. Mes soucis tombent comme un lourd manteau, et je peux concentrer mon attention sur le moment présent.

Je remarque l’odeur du pin et du cèdre frais, le craquement de la terre brute sous mes pieds et l’air frais contre ma peau.

C’est un sentiment que je ne veux pas oublier, et c’est pourquoi j’emporte toujours mon journal avec moi. Mon journal n’est pas toujours un chef-d’œuvre, mais je peux compter sur lui pour m’aider à me sentir calme, enracinée et reconnaissante.

Tenir un journal dans la nature m’amène à une introspection qui me rend plus conscient de moi-même et de mon environnement. Il m’aide à me connecter avec la nature et avec mon véritable moi. C’est une pratique précieuse qui a le pouvoir de nous aider tous à guérir et à grandir. -Mandi Carozza, Défi 52 Hike créateur de contenu

Bien que la pratique du journal intime ne soit pas nouvelle, c’est un art un peu oublié. À l’ère du numérique, nous avons tendance à utiliser nos smartphones pour tout.

Mais l’acte physique de mettre un stylo sur le papier, surtout en passant du temps à l’extérieur, peut être très apaisant, relaxant et gratifiant. Non seulement la tenue d’un journal peut vous aider à vous souvenir de tous les moments extraordinaires que vous avez passés dans la nature, mais elle peut également renforcer votre lien avec l’extérieur – et avec vous-même.

Poursuivez votre lecture pour découvrir comment la tenue d’un journal peut vous être utile dans toutes vos aventures en plein air, ainsi que des conseils pour commencer.

Journaling on the Beardance Trail in Montana

Tenue de journal sur le sentier Bear Dance dans le Montana (Crédit photo : Mandi Carozza)

Les avantages du journalisme en plein air

La tenue d’un journal est souvent une pratique méditative et thérapeutique. Il se peut donc que vous ressentiez un profond changement dans votre bien-être mental après avoir commencé à écrire. En combinant la tenue d’un journal avec passer du temps à l’extérieur offre une occasion unique de se connecter à son environnement tout en traitant ses pensées et ses émotions.

La rédaction d’un journal peut vous aider :

Selon rechercheL’écriture peut présenter des avantages physiques pour les personnes malades ou en convalescence. Selon une théorie, l’écriture permet de structurer et d’organiser les sentiments anxieux, ce qui permet de les dépasser.

Prendre le temps de s’asseoir dans la nature, d’apprécier le plein air et de noter tout cela peut être extrêmement gratifiant.

En août 2019, j’ai entrepris l’une des aventures les plus grandioses et les plus difficiles de ma vie : faire la randonnée du John Muir Trail (JMT) [Nüümü Poyo]. Qualifié de « plus beau paysage de montagne des États-Unis » par la Pacific Crest Trail Association, le JMT est une randonnée de 211 miles, principalement sur le Pacific Crest Trail, qui s’étend de la vallée de Yosemite au mont Whitney. Je voulais terminer ce périple en moins de 27 jours.

Avec mon journal, j’attendais avec impatience chaque soir dans ma tente, où je notais les pensées, les sentiments, les idées et les souvenirs de chaque journée. Je savais qu’un jour, j’aurais envie de revenir sur ces moments et d’y réfléchir.

« 7:51pm L’ours vient d’entrer dans le camp. J’ai entendu un grand bruit ; l’ours était juste derrière ma tente ! »

« Comme nous avons dû nous installer sous la pluie, pendant toute l’agitation, Connie a cassé son mât de tente. Heureusement, en réfléchissant vite, nous l’avons réparé avec le tube de tente de rechange. Je n’ai jamais su comment l’utiliser ; heureusement, elle l’a fait ! »

En relisant mes entrées, je suis vraiment reconnaissant d’avoir pu consigner mon expérience.

Qui sait, peut-être que ces notes inspireront mes futurs petits-enfants à parcourir le sentier un jour. Oh, et à propos de l’achèvement, nous l’avons fait en 21 jours ! -Karla Amador, cofondatrice du défi « 52 Hike ».

Conseils pour la rédaction d’un journal en plein air

Que vous partiez pour une aventure épique en sac à dos ou que vous profitiez de la beauté naturelle de votre jardin, voici comment vous préparer à une session de journalisme réussie :

Ce qu’il faut apporter avec soi :

Comment trouver un bon endroit pour écrire un journal :

Votre lieu de rédaction doit être un endroit où vous vous sentez en sécurité et détendu.
Si vous vous sentez immédiatement inspiré par un certain endroit, il s’agit très probablement d’un endroit idéal pour vous arrêter et sortir votre journal.
Votre pause déjeuner est également un bon moment et un bon endroit pour réfléchir.

Comment se mettre dans le bon état d’esprit :

Installez-vous dans votre espace en prenant quelques respirations profondes et purifiantes.
Fermez les yeux et fixez votre intention de rédiger un journal.
Invitez les distractions à passer au second plan.
Soyez à l’écoute des sensations de la nature qui vous entoure.
Commencez à écrire !

Il est important de se rappeler qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de tenir un journal. Laissez les mots couler et laissez tomber tout attachement à la manière dont votre journal doit être rédigé. Cette pratique est pour vous, et seulement pour vous.

Journaling in Machu Picchu

Tenue de journal à Machu Picchu (Photo de Karla Amador)

Pour commencer : Suggestions pour le journal

Si vous n’avez jamais tenu de journal ou si vous ne savez pas sur quoi écrire, voici quelques suggestions et exercices qui vous aideront à faire jaillir votre créativité.

Invitations à tenir un journal avant l’aventure :

Comment je me sens actuellement ?
Qu’est-ce que j’aimerais retirer de l’aventure en plein air d’aujourd’hui ?

Des pistes pour la rédaction d’un journal pendant votre aventure :

Comment mon humeur a-t-elle changé depuis que je suis à l’extérieur ?
Comment le fait d’être en plein air me fait-il sentir ou m’affecte-t-il ?
Observez votre environnement et faites appel à vos sens. Soyez présent à ce que vous voyez, ressentez, entendez, sentez, etc. Par exemple, quelle est la texture de la surface sur laquelle vous êtes assis ? Quelles sont les couleurs que vous voyez ? Quelle est la sensation de l’air aujourd’hui ? Quels sons entendez-vous ? Qu’est-ce que cela fait d’être dans le moment présent ?

Invitations à tenir un journal après une aventure :

Quels défis mentaux et physiques ai-je dû relever au cours de mon aventure ?
Ai-je eu un discours négatif sur moi-même au cours de mon voyage ? Comment puis-je plutôt pratiquer l’amour de soi et la gentillesse envers moi-même ?
Citez trois idées que vous avez eues en plein air

Invitations à tenir un journal à tout moment (à la maison ou à l’extérieur)

Citez trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant aujourd’hui.
Citez trois choses que vous appréciez chez vous

Maintenant que vous avez de bonnes idées pour travailler, il est temps de commencer à écrire votre journal. Prenez votre stylo et votre carnet et sortez dans la nature. Vous ne regretterez pas d’avoir pris le temps de vous asseoir et d’apprécier les images, les sons et les sensations du grand air.

Journaling at Canyonlands National Park

Tenue de journal au parc national de Canyonlands (Crédit photo : Karla Amador)

Vous avez besoin d’un nouveau journal ?

Consultez le Journal de voyage 52 Hike Challengele compagnon idéal pour votre journal de bord sur les sentiers.

Note de la rédaction : REI est partenaire de 52 Hike Challenge depuis 2015. Grâce à ce partenariat, l’organisation reçoit un parrainage financier, des avantages en nature et un soutien pour les événements qu’elle organise, entre autres efforts.

Cet article a été rédigé par Michelle Flandreau et traduit par LesHamacs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesHamacs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.