Menu Fermer

Dîner de camp avec la famille Toguchi – Journal de la coopérative REI

Il y a tellement de façons de profiter du temps à l'extérieur. C'est l'une des nombreuses histoires uniques que nous partageons dans le cadre de nos efforts pour mettre en évidence leLes côtés illimités de l’extérieur.

Mark Toguchi a grandi en Alaska. Chaque week-end de l'été, lui et sa famille élargie, y compris des tantes, des oncles et des cousins, allaient camper et pêcher le saumon. Ils s'étaient dispersés dans plusieurs tentes et camping-cars le long de la rivière. «Nous pourrions simplement camper juste au bord de la rivière et installer nos tentes et nos foyers. Ainsi, pendant la journée, nous pêcherions juste à côté du camping», dit-il.

Sa femme, Rowena, n’a pas fait sa première randonnée avant l’université. Son patron de l’époque l’a invitée à faire une randonnée au Mont Index, près de Seattle. « Je me suis dit : « Une randonnée ? Qu’est-ce que c’est ? dit Rowena. « Elle nous a emmenés. En fait, elle a invité mes parents et ma tante. C’était magnifique. Elle nous a préparé un déjeuner, des collations et tout le reste. Je suis tombée amoureuse de la randonnée après ça. »

Maintenant qu’ils ont une famille, le couple a créé ses propres traditions de camping avec leurs deux filles et les parents de Rowena, Henry et Peggy Wong. De nombreux moments tournent autour du partage de repas en plein air et de la narration d’histoires autour du feu de camp. Le menu varie en fonction de leur humeur. Ils déterrent des huîtres sur les plages du Nord-Ouest, les écaillent et les mangent crues, ou font griller les palourdes qu’ils ont récoltées. D’autres fois, ils faisaient cuire des pommes de terre, grillaient des steaks ou des brochettes de poulet, ou faisaient griller des guimauves pour faire des s’mores. Ou encore, Mark, qui est japonais, préparait une marmite de chili en ajoutant des épices à base de curry aux haricots et au bœuf et en servant le tout avec du riz cuit à la vapeur, comme le curry de bœuf japonais qu’il a grandi à manger.

Lors de leurs sorties, vous pouvez trouver le père de Rowena, Henry Wong, s’occupant des feux de charbon et de bois. Comme son gendre, Henry est un cuisinier passionné, et les deux se relaient souvent pour préparer les repas : Mark prépare des plats japonais et Henry des plats cantonais. Ayant grandi à Hong Kong, Henry a fait partie des scouts pendant 10 ans et a développé un amour pour le plein air, en particulier pour la cuisine et les feux. Ce qu’il préfère cuisiner à l’extérieur est un plat qu’il appelle « le poulet boueux » – bien qu’il ne l’ait pas préparé depuis des décennies.

Voici comment procéder : D’abord, recouvrez un poulet de boue. Puis faites-le rôtir dans un feu ouvert. Lorsque la boue a durci pour former une coquille, ouvrez-la. Les plumes du poulet tombent et vous vous retrouvez avec un poulet tendre et juteux. Apparemment, ce plat a une histoire riche, avec plusieurs histoires d’origine. (Vous pouvez en lire plus à son sujetici etici.)

Peggy, la femme de Henry, est une grande fan de sa cuisine. Elle dit que son lien avec le plein air s’est renforcé avec l’âge. « Plus je vieillis, plus j’ai envie, j’aime, d’être avec les jeunes générations », dit-elle. « Alors, on se sent beaucoup plus motivé pour se déplacer, pour faire des choses, surtout pour aller à l’extérieur. »

Lors d’un récent voyage de camping dans le centre de l’État de Washington, chaque membre de la famille avait un rôle à jouer à l’heure du dîner. Les filles ont aidé à préparer la salade et le maïs. Henry a alimenté le feu. Rowena et Mark ont fait un peu de tout, et Peggy a dressé une belle table. Et puis ils se sont assis et ont apprécié le repas en plein air ensemble.

Lisez la suite pour découvrir les recettes du récent menu du dîner de camp des Toguchi, ou passez votre chemin :

Ramen Tonkotsu

Le ramen est destiné à être mangé chaud et rapidement. Un bol de ramen doit être terminé dans les 10 à 13 minutes qui suivent son service. Lorsque les nouilles ramen cuites reposent dans le bouillon, elles absorbent le liquide et commencent à perdre leur texture savoureuse. Dans la culture japonaise, il est vivement conseillé de faire gicler les nouilles ramen. Cela permet de refroidir chaque bouchée de nouilles juste assez pour les apprécier sans se brûler. L’aspiration agit également comme un aérateur pour les nouilles et le bouillon, permettant aux saveurs de se développer pleinement dans votre bouche. De la même manière que l’on aère une bonne bouteille de vin, vous aérerez un délicieux bol de ramen en slurpant vos nouilles !

Ingrédients

3 paquets de ramen tonkotsu Sun Noodle (saveur de porc)Tranches de poitrine de porc d’Okinawa à l’étouffée (sanmai niku) (voir recette ci-dessous)Assaisonnement (Tare) pour la poitrine de porc :6 cuillères à soupe de sauce soja4 cuillères à soupe de sucre2 cuillères à soupe de saké2 cuillères à soupe de mirin (vin de riz japonais)1 paquet de gâteau de poisson japonais (kamaboko)2 tiges d’oignons verts6 œufs ramen (ajitsuke tamago)Ce sont des œufs à la coque marinés dans un mélange sucré/salé. N’importe quelle recette fonctionne, mais nous aimons cette recette deJ. Kenji López-Alt.

Instructions à la maison

À la maison, préparez le ragoût de poitrine de porc d’Okinawa, les œufs ramen et le gâteau de poisson japonais.

Tranches de poitrine de porc d’Okinawa à l’étouffée (sanmai niku)

Pour enlever l’excès de graisse, placer la poitrine de porc dans une casserole avec de l’eau. Porter l’eau à ébullition pendant 2 à 3 minutes. Égoutter et rincer le porc. Ajouter de l’eau fraîche et le porc dans une marmite propre ; laisser mijoter pendant 1 heure et 15 minutes. Égoutter et rincer à nouveau la poitrine de porc. Laisser refroidir à température ambiante, couvrir et réfrigérer jusqu’à refroidissement complet. (Cela permet de trancher facilement le porc sans déchiqueter la viande).

Entre-temps, combiner tous les ingrédients de l’assaisonnement dans une petite casserole et laisser mijoter pendant 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce que la sauce soit épaissie et réduite de moitié environ. Laisser refroidir à température ambiante. Transférer l’assaisonnement dans une bouteille.

Retirer le porc refroidi du réfrigérateur et le couper en tranches de 1/4 po. Réfrigérer le porc tranché et l’assaisonnement.

Gâteau de poisson japonais (kamaboko)

Couper le kamaboko en tranches de 1/4 de pouce. Refroidir et mettre au réfrigérateur.

Transférez la poitrine de porc, les œufs et le gâteau de poisson dans une glacière Igloo avec de la glace avant de partir au camp.

Instructions au camp

Faites bouillir de l’eau dans deux casseroles.

Trancher finement les oignons verts pour la garniture. Réservez.

Placez les tranches de poitrine de porc dans une sauteuse de taille moyenne. Faites-la chauffer à feu moyen-élevé sur le réchaud de camping à 2 brûleurs Ignite Eureka jusqu’à ce que le porc commence à grésiller. Retourner le porc et verser l’assaisonnement. Retourner de temps en temps le porc jusqu’à ce que l’assaisonnement se réduise à un glaçage et que le porc soit bruni et uniformément enduit.

Dans une casserole, faire bouillir les nouilles selon les instructions de l’emballage. Dans l’autre casserole, mélanger la base pour soupe et l’eau selon les instructions de l’emballage. Réduire le feu pour faire mijoter.

Réchauffez les œufs de ramen et le kamaboko dans la soupe chaude à l’aide de la passoire métallique. Réservez.

Égoutter les nouilles à l’aide d’une passoire à nouilles et les répartir dans des bols. Ajouter le bouillon préparé dans les bols.

Garnir de poitrine de porc, d’œuf ramen, de kamaboko et d’oignon vert.

Servez et appréciez !

Salade de kale quinoa massée

Nous pourrions manger cette salade tous les jours. C’est aussi, et de loin, la recette la plus demandée par notre famille et nos amis pour les repas-partage.

Ingrédients

1 botte de chou vert biologique (lavé, séché et tranché très finement)1 botte d’aneth frais (lavé, séché, équeuté et grossièrement émincé)1/2 tasse de quinoa, cuit selon les instructions du paquet. (Pour plus de saveur, nous faisons cuire le quinoa dans du bouillon d’os de poulet et une pincée de sel casher plutôt que dans de l’eau)1/3 de tasse de pepitas (grillés à température moyenne dans une poêle à frire sèche jusqu’à ce qu’ils soient dorés)1/4 de tasse de canneberges séchéesParmigiano-Reggiano râpé (autant que vous le souhaitez)Sel casher et poivre noir fraîchement moulu

Pour la vinaigrette à l’orange muscat et au champagne :

1/3 tasse de vinaigre de champagne muscat orange Trader Joe’s (ou tout autre vinaigre de champagne)3 cuillères à soupe de miel1/2 tasse d’huile de pépins de raisin1/2 tasse d’huile d’olive extra vierge1 cuillère à soupe d’huile d’olive extra vierge (pour le chou frisé)

Instructions à la maison

Pour la vinaigrette :

Dans un bol, mélangez le miel et le vinaigre de champagne muscat à l’orange jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Émulsionner lentement les huiles dans le mélange miel-vinaigre à l’aide d’un mixeur plongeant ou d’un fouet. Verser la vinaigrette dans une bouteille.

Refroidir et mettre au réfrigérateur.

Préparez tous les autres ingrédients de la salade à l’avance. Conservez chaque ingrédient séparément dans un bol comme le Bol de service Hydro Flask 3 Qt. Refroidir et mettre au réfrigérateur.

Transférez la vinaigrette et les ingrédients de la salade dans une glacière Igloo avec de la glace avant de partir au camp.

Instructions au camp

Dans le bol de service, massez le chou frisé avec vos mains et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive extra vierge jusqu’à ce qu’il cesse de faire des bruits de craquement. (Masser le chou frisé attendrit sa texture, ce qui le rend plus facile à mâcher).

Assaisonnez avec du sel, du poivre et de la vinaigrette selon votre goût et mélangez.

Ajoutez le quinoa, l’aneth, les canneberges, le fromage et mélangez.

Garnissez les pepitas en dernier pour préserver leur croquant.

Servez et appréciez !

Niku Kushiyaki (Brochettes de bœuf)

Ingrédients

1 1/2 livre de bifteck de côte désossé (dégraissé et coupé en cubes de 1 1/4 pouce)Marinade : Nous aimons cetterecette d’Alton Brownmais vous pouvez utiliser votre marinade préférée Brochettes de métal

Instructions à la maison

Placer la marinade et les cubes de steak dans le récipient. Couvrir avec un couvercle, réfrigérer et laisser mariner toute la nuit.

Transfert dans une glacière Igloo avec de la glace avant le départ pour le camp.

Instructions au camp

Préparez un feu de camp avec du bois sec. Placez la grille sur le feu après que les flammes se soient éteintes et qu’il y ait des braises incandescentes.

Enfilez 4 cubes de bœuf sur chaque brochette métallique.

Placer les brochettes de bœuf directement sur la grille du gril pendant 2 minutes. Retournez-les et faites-les griller pendant 2 minutes de plus ou jusqu’à ce que le boeuf soit à point.

Servez et appréciez !

Maïs grillé

Ingrédients

4 épis de maïs écossésSel maldon2 cuillères à soupe de beurre non salé

Instructions au camp

Préparez un feu de camp avec du bois sec. Placez la grille sur le feu une fois que les flammes se sont éteintes et que des braises rougeoyantes sont présentes.

Ajouter le maïs et griller pendant environ 8 minutes, en tournant fréquemment jusqu’à ce qu’il soit bien carbonisé.

Enduire le maïs de beurre et saupoudrer de sel de Maldon.

Servez et appréciez !

Brochettes de poivrons shishito grillés

Les poivrons shishito sont pour la plupart doux et sucrés, mais vous pouvez parfois en rencontrer un qui est très épicé. Cette inconnue fait partie du plaisir.

Ingrédients

1 livre de poivrons shishitoSel marin (de préférence Maldon)1 cuillère à soupe d’huile d’olive extra vierge

Instructions à la maison

Laver les poivrons shishito et les sécher.

Placer les poivrons dans un récipient. Couvrir avec un couvercle, réfrigérer et réserver.

Transfert dans une glacière Igloo avec de la glace avant le départ pour le camp.

Direction au camp

Préparez le gril avec du charbon de bois et de l’essence à briquet. Allumez le charbon de bois avec une longue allumette ou un briquet. Placez la grille du gril sur le gril une fois que les flammes se sont éteintes et que le charbon de bois est couvert de cendres blanches.

Enfiler les poivrons shishito en croix sur des brochettes métalliques. Badigeonner légèrement les poivrons d’huile d’olive.

Placer les brochettes de poivrons shishito sur le gril Smokey Joe pendant 2 minutes. Retourner et griller pendant 2 minutes de plus ou jusqu’à ce que les poivrons soient cloqués. Retirer et assaisonner de sel.

Servez et appréciez !

Cet article a été rédigé par Phuong Le et traduit par LesHamacs.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesHamacs.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.